Mon Métier

Histoire et origine

Il y a environ 2500 ans Jivaka Kumar Bhaccha, Médecin de Bouddha, exerce comme thérapeute personnel auprès du roi Bimbisara, qui règne sur l’un des plus puissants royaumes d’Inde et auprès de ses hauts dignitaires. Il acquiert ainsi son titre de père de la médecine traditionnelle thaïlandaise et sa renommée. La tradition orale a permis de transmettre les différentes techniques de soins corporels et de massages de Jivaka, qui sont encore pratiqués en Thaïlande aujourd’hui.

Les formules de pharmacopée élaborée par Jivaka (traitement et médication des maladies par le massage à base d’herbes) seront retranscrites en 1788 sur les murs du temple Wat Po ou Wat Phra Chetuphon de Bangkok réputé pour son enseignement de la médecine traditionnelle thaïlandaise. Reconnu comme le berceau de la médecine thaïlandaise, l’école médicale traditionnelle de Wat Po a été en effet la première école de médecine ouverte sous l’approbation du ministère de l’Education thaïlandaise en 1955.

Aujourd’hui encore, l’école propose quatre cursus basiques de médecine thaïe qui sont la pharmacie thaïe, la pratique médicale thaïe, infirmière-sage-femme thaïe, et le massage thaï formant, chaque année, des étudiants à l’art du massage traditionnel thaï. Dans le respect de la tradition, avant et après les cours d’initiation, un texte en Pali* (Wai Kru) est récité. L’école de massage traditionnelle Wat Po est reconnue mondialement et le stage de pratique originel du soin de massage traditionnel thaï est parfois appelé Massage Wat Po. Un grand nombre d’étudiants thaïs et étrangers qui obtiennent leur diplôme de l’école pratiquent le massage thaï et intègrent les entreprises de spa partout dans le monde. (*) langue littéraire et principalement religieuse des anciens textes bouddhistes


Le massage thaï

Le massage thaï est basé sur le concept de la présence de lignes d’énergie dans le corps (sen) et sur la philosophie du yoga qui explique que l’énergie est assimilée par la respiration et l’alimentation, ensuite distribuées dans le réseau des lignes d’énergie. Le massage choisit ces lignes sur lesquelles sont situées des points d’acupuncture. En agissant sur ces points, il est possible d’agir sur certains problèmes de santé.

Il a pour but de débloquer les lignes d’énergie afin de permettre la libre circulation du souffle de vie (Prâna). Destiné à toute personne, homme et femme sans limite d’âge, de taille ou de poids, ce massage est en Thaïlande culturel et pratiqué aussi bien sur les boxeurs thaïlandais que sur les personnes âgées qui retrouvent ainsi une souplesse appréciée. La méditation est assez présente dans ce massage eu égard à son origine spirituelle.


Les bienfaits d’un massage

En Thaïlande, le massage est culturel. Il se pratique à titre préventif et thérapeutique. Notre corps subit, au quotidien, beaucoup de stress car nous lui en demandons toujours plus et le poussons certaines fois dans ses limites. Pour l’aider à se régénérer, il est indispensable de lui offrir une pause. Le massage prend ici toute sa place car grâce à lui notre corps va pouvoir se reposer et retrouver un bien être intérieur. Le massage va donc offrir, entre autre, une détente de tout le corps en dénouant les tensions et une relaxation profonde en évacuant les douleurs liées au stress, et le traitement de certains dysfonctionnements.

Mon histoire

Le salon de massage thaïlandais Anyamanie

Le salon est tenu par Jutamas qui est née et a grandi dans une famille traditionnelle thaïlandaise à Sattahip province de Chonburi. Elle commence les massages à l’âge de 8 ans avec sa grand-mère dont la famille est réputée dans le village depuis deux générations comme guérisseuse à l’aide de plantes. A 19 ans, elle entre en formation au massage traditionnel thaïlandais à Bangkok au Wat Po. Elle sera diplômée en 1991. Après quelques années de pratique, elle se forme, en 2011 à une 2éme technique de massage traditionnel thaïlandais, massage aux huiles essentielles ou aromathérapie et en réflexologie plantaire. Jutamas a créé son salon pour faire découvrir aux français les bienfaits de cette pratique traditionnelle et pour montrer que le massage n’est pas un luxe, ni une pratique charnelle, mais un art de vivre, une tradition de bienfaits pour le corps.

Le salon de massage thaïlandais Anyamanie

Le massage consiste à exercer des pressions sur des régions ou des points précis parcourant les lignes énergétiques du corps à l’aide des paumes et des pouces, des bras, des avant-bras, des coudes ou des pieds. Jutamas aborde chaque massage dans une attitude de méditation et de recueillement, ce qui lui permet d’être intuitivement en contact avec son client. Il est personnalisé et différent puisqu’il dépend des maux de chacun. Il peut s’agir aussi d’un travail en collaboration avec le corps médical qui vient également se faire masser à titre personnel, médecin, dentiste, acuponcteur, ostéopathe.

Certains massages peuvent être douloureux par un appui en profondeur sur la zone à traiter, permettant ainsi l’élimination des toxines, aide aussi à libérer les tensions musculaires et les blocages énergétiques, et redonne au corps souplesse et mobilité. Jutamas aide particulièrement au soulagement des tendinites et douleurs musculaires liées aux hernies discales. A la manière thaïlandaise, Il est cependant conseillé d’écouter son corps et ses douleurs afin que celles-ci puissent être prises en charge avant de devenir chroniques.

Nos offres

Seulement sur rendez-vous : du lundi au vendredi de 9h à 18h et le samedi de 9h à 12h

Massage de la tête à la ceinture: mains, bras, épaules, dos, nuque et tête.

Massage complet: de la tête au pieds.

Une tenue appropriée est demandée :

  • Un short de bain long près du corps ou un sous vêtement type boxer.
  • Sous-vêtements classiques.

Tarif

Massage de la tête à la ceinture: 50€/1h00 de massage

Massage complet: 70€/1h30 de massage

Massage complet: 80€/2h00 de massage

  • Nous n'acceptons pas les cartes de crédits

Me Contacter

Ou via ce formulaire.

Code de vérification